Paysages de Mégalithes de Carnac et du Sud Morbihan

Actualités

29 octobre 2018

La démarche UNESO : où en somme-nous ?

 

Pourquoi cette démarche

Obtenir l’inscription des paysages de mégalithes sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO permettrait de faire reconnaître leur caractère exceptionnel à l’échelle mondiale. 

En tant que dépositaires de ces vestiges, parmi les plus anciens connus en Europe occidentale, d’une époque majeure de notre préhistoire, nous nous devons de les mettre en valeur et de les protéger.

 

La procédure

Les projets d’inscription suivent tout un parcours de sélection. Ce sont les États qui soumettent leurs sites, à raison d’un par an, au comité du Patrimoine mondial.

 Pour ce faire, ils établissent une liste des sites potentiels pour être acceptés par le Comité : c’est la liste indicative. Cette liste comprend autant de sites que l’État le souhaite, tout en sachant qu’il n’en soumettra qu’un par an. Ainsi, la première étape d’une candidature consiste à être retenue pour figurer sur la liste indicative de son pays. 

En France, les dossiers doivent passer trois étapes de sélection, pilotées le Comité National des Bien Français au Patrimoine Mondial (CNBFPM) par les ministères de la Culture et de l’Écologie.

Chaque année, les États proposent donc un site de leur liste au Centre du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Une fois sa recevabilité vérifiée, le dossier est transmis pour évaluation à une organisation consultative indépendante. Il existe une organisation consultative dédiée aux sites culturels et une autre, dédiée aux sites naturels. C’est donc à cette dernière (l’ICOMOS) que sera présentée la candidature des paysages de mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan. 

L’ICOMOS rend ses avis au Comité international qui détermine, chaque année, en juin, les sites qui intègrent la liste du Patrimoine mondial, en fonction de l’avis de l’organisme consultatif et après débat. 

L’acceptation du dossier dépend de la valeur universelle exceptionnelle du site candidat, de critères particuliers de sélection et du plan de gestion. 

 

Le calendrier

Le dossier de demande d’inscription des paysages de mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan a passé en octobre 2017 la première étape du processus de sélection national pour figurer sur la liste indicative de la France. 

Ont été étudiées, et validées donc, la déclaration de valeur universelle exceptionnelle (DVUE) du site et l’analyse comparative des paysages de mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan par rapport à d’autres sites mégalithiques dans le monde.

La seconde étape est en préparation. Il s’agit de définir le périmètre du Bien qui sera proposé à l’inscription. Cette seconde étape de sélection devrait avoir lieu en 2019. La troisième étape consistera à établir un plan de gestion du bien.

Ces trois étapes sont indispensables pour être retenu parmi tous les dossiers soumis et être présenté par la France à la communauté internationale.