Paysages de Mégalithes de Carnac et du Sud Morbihan

Connaître

Les sites

Ile-aux-Moines

Dolmen de Pen Hap

Situé sur un promontoire de la partie de l'Ile aux Moines, le dolmen de Penhap appartient à la série des tombes à couloir qui jalonnent les anciens lits des rivières de Vannes et d'Auray. 

Avec un niveau des mers inférieurs de 6 à 7 m, le golfe du Morbihan se présentait comme une large vallée irriguée par les deux cours d'eau, l'île était encore rattachée à la terre.

Les Hommes du Néolithique érigeaient leurs grandes sépultures mégalithiques sur des points élevés. C'est ainsi que de Locmariaquer à Arzon, le pourtour du golfe présente du nombreux dolmens, menhirs et tertres de cette période.

Le dolmen de Pen Hap :

La tombe mégalithique de Penhap est enchâssée dans l'extrémité sud d'un long tertre de 80 m sur 40 m. Ce qui reste de ce vaste ensemble, entamé par les emprunts de matériaux au cours des siècles, suffit à nous permettre d'imaginer la présence d'une élevée de terre dont la hauteur pouvait atteindre de 6,00 à 8,00 m.

La chambre funéraire présente un plan trapézoïdal, elle est desservie par une entrée orientée au sud-est. Le granite ici utilisé s'apparente à la roche sous-jacente.

Les gravures :

Les quelques lignes gravées figurent un décor qui peut être vu comme la représentation d'une hache engagée dans sa gaine d'emmanchement. Un second signe rappelle les figures qualifiées de "haches charrues".

Le dolmen de Pen Hap aurait, selon l'étude de son type d'architecture, entre 5 500 et 6 000 ans.

Les fouilles menées par le Dr Mauricet en 1877 ont révélé un matériel archéologique conservé au musée d'histoire et d'archéologie de Vannes.

Le dolmen de Penhap est classé au titre des Monument Historique depuis 1979.